Ul'dah
bg.png

Présentation

immortels.png

La région méridionale du continent d'Aldenard est un désert rocheux sur lequel règne la Cité d'Ul'dah (Ul'dah). La muraille colossale protégeant la Cité et le dôme de l'immense palais au centre de la ville sont les premières choses qui frappent le regard du voyageur.

Après avoir franchi ses portes, ce dernier s'étonne souvent du nombre d'établissements voués aux plaisirs et aux divertissements. Qu'il s'agisse des combats de gladiateurs faisant rage dans l'arène, ou des jeux du casino qui font et défont les fortunes en l'espace de quelques secondes, les distractions ne font jamais défaut à Ul'dah. La ville prospère également grâce au commerce, à l'exploitation des mines de la région, très riches en minerais, et à l'industrie textile.

Officiellement, c'est une dynastie royale qui est à la tête de la Cité, mais le pouvoir réel est détenu par une oligarchie composée des six personnages les plus riches et les plus puissants de la ville, surnommés le Cartel des Scorpions. Les dieux marchands Nald et Thal, qui partagent le même corps, sont les protecteurs d'Ul'dah. Deux temples leurs sont consacrés, respectivement à l'est et à l'ouest de la ville.

Cartes et lieux importants

La ville est divisée en deux zones : Faubourg de Nald et Faubourg de Thal
Vous trouverez aussi les guildes suivantes : Gladiateur - Pugiliste - Occultiste - Mineur - Orfèvre - Couturier - Alchimiste
Choisir l'une de ces classes vous fait commencer votre Epopée à Ul'dah.

Grande Compagnie : Les immortels

En temps normal, la majorité des forces militaires de la Cité, y compris les casques d'argent, la garde chargée de protéger le palais royal, est principalement composée de mercenaires. Le sultanat pense maintenant reformer les Immortels, une troupe de guerriers triés sur le volet qui inspirait la peur aux nations voisines à l'époque de la grande Ul'dah. Cette élite constituerait le coeur de l'armée, et permettrait de donner une plus grande autorité à la Sultane et ses conseillers. Le cartel des Scorpions, contrôlant d'une main de fer l'économie de la Cité, ne voit pas d'un bon oeil cette soudaine résurgence du pouvoir royal… Mais c'est sans compté sur la confiance aveugle de la Sultane envers leur chef, Raubahn Aldynn.

Organisation de la ville

scheme.png?_v=8r9
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License