Gamescom 2010 Tanaka Hiromichi Komoto Nobuaki Et Sage Sundi
Traducteur : Ikaruga Love (non professionnel) Source officielle :http://www.famitsu.com/news/201008/19032391.html
gamecomfamitsu.jpg

Parlez nous vraiment de ce FFXIV

Depuis le 18 aout 2010 on se tient prêt, Gamescom le plus grand salon de jeux video en Europe. Dans cet endroit, on a rencontré le producteur Tanaka Hiromichi, le directeur Komoto Nobuaki, et le producteur général du online Sage Sundi, de Final Fantasy XIV. Après les présentations on leur a demandé une interview en sachant que c’est difficile, et ils ont accepté avec plaisir. Nous avons beaucoup de chance !

Au debut du mois de septembre il y a l’open beta, puis à partir du 30 septembre la version officielle sera mise en vente, on leur a demandé de nous parler de FFXIV.

Cette année passée en revue

(photo sur le lien plus haut) En partant de droite, Tanaka Hiromichi, Komoto Nobuaki, Sage sundi. Il n’est pas exageré de dire qu’ils détiennent les clés de FFXIV, ils sont tres occupés. Nous leur en sommes reconnaissant de nous avoir accordé une interview à l’improviste ! (On continue avec ce qu’on a demandé) (ndlr : pas vraiment sur de la phrase entre parenthese)

gamescomlogo.jpg
Journaliste : Depuis le salon de l’E3 qui s’est deroulé en juin l’année passée où FFXIV fut annoncé, plus d’un an a passé, pouvez-vous passer en revue cette année ?

Tanaka : Ha, On l’a annoncé au salon
de l’E3 l’année passée ? (rire) Depuis le commencement, ce fût assez long, l’équipe de développement n’a pas la notion du temps.

Komoto : Vraiment, on ressent le moment d’un coup. Particulièrement, cette
annee a passe trop vite. On se dit "l’E3 c’était il y a déjà 1 an"

Journaliste : Autrement dit, votre temps disponible était…

Sage Sundi : On n'en a pas, vraiment (rire).

Journaliste : Actuellement, on est en plein milieu de l’approche iminente de la vente, ceci-dit quand est prévu l’open beta ?

Komoto : Normalement au debut du mois de septembre.

Journaliste : Dîtes nous quel jour en septembre.

Tanaka : La demande est "aussi vite qu’on le peut" (rire).

Journaliste : De la phase 2 de la beta à la phase 3 de la beta, quelles parties ont grandement changé ?

Journaliste : Avec la phase 3 de la beta qui a commencé depuis le 11 aout, les parties qui ont grandement changé sont où ?

Komoto : Il y a l’ajout de nouveau élément, les parties qui ont vraiment changé sont la vitesse des combats, et la capacité des serveurs en autre. Après, en particulier un changement urgent pour les utilisateurs hors Japon, est le systeme de maniabilité à la souris.

Journaliste : Le maniement de la souris est-il tres influencé par les pays étrangers ?

Tanaka : Les demandes relatives en passant au test beta, fût le rapport de la souris à 10, 9 … (ndlr: Il y a un terme que je ne connais pas du tout, en rapport avec la souris). Ce chiffre a augmenté.

Komoto : Quand on regarde les joueurs du monde entier, les demandes étaient nombreuses.

Sundi : Si on compare avec le Japon, à l’étranger, dans les FPS, les MMO, et même les RPG, les manoeuvres à la souris sont les bases du jeu.

Tanaka : Le système du controle, et le système de la souris, c’est tout d’abord la grammaire qui est différente. (ndlr: ici je comprends pas, mais je suis sur de ma traduction, peut-etre qu’il parle des codes ou quelque chose comme ça pour établir les systèmes respectifs). Le maniement qui choisit les commandes avec le mecanisme à niveau qui se produit dans le contrôle est différent, dans le cas de la souris, si en un clic, l’information ne vient pas, ça va pas. Il est nécessaire de répondre aux 2 demandes.

Journaliste : Les demandes des utilisateurs japonais, n’étaient pas aussi nombreuses ?

Komoto : En effet. Cependant, il y a des demandes envers l’ensemble de l’interface d’utilisation, on est en train de répondre à ces besoins.

Journaliste : Et vos réponses envers les autres demandes ?
Avec les demandes des beta testeurs, il y a-t-il beaucoup d’autres demandes ?

Komoto : En rapport avec les mandats de guilde. #quand j’ai echoué, je ne peux pas le refaire une fois, "laissez-moi jouer en partie" faisaient parties des demandes. Sur le point qu’on ne peut pas jouer en partie autant qu’on veut, nous l’equipe de développement, on ressent aussi cela. Sans anéantir le concept qu’on peut progresser en jouant tout seul, quand on joue en partie, plus de choses amusantes se produisent. Je pense que ca peut prendre cette forme.

Journaliste : Cela veut dire que vous allez inserer les demandes formulées la prochaine fois ?

Komoto : Augmenter l’avantage lorsqu’on joue en partie, doit encore etre augmenté. Aussi les mandats de guilde, évidemment on peut les faire tout seul, mais si on les fait en partie, il y a de bonne chose (comprendre recompense peut-etre), je veux poursuivre cette partie.

Sundi : Les demandes concernant cela sont nombreuses. Les opinions se rassemblent ensembles. Pas forcément des idées non ordonnées, on a le sentiment que les mêmes opinions se croisent et se rassemblent.

Journaliste : Dans l’open beta, les combats vont changer considérablement ?
Depuis la beta test (la premiere phase), jusque maintenant, le système de combat a change considérablement, est-ce qu’il est possible qu’à la prochaine phase ce soit encore modifié ?

Komoto : Dans les limites, c’est-à-dire, sur le point de #comment jouer les combat# on reçoit les impressions qui sont vraiment établies. Après, on pense au problème de l’equilibre des mandats de guilde, des montres, et de chaque abillité. La plus grande chose est l’équilibre du système de progression. Dans la beta test (phase 3) aussi, on a apporte un arrangement considérable, la prochaine fois aussi on va continuer de regarder l’équilibre du jeu.

Tanaka : En parlant de ça, la position des monstres, l’agressivité vont assez changer dans l’open beta. Par rapport à ça, les tactiques qui sont demandées vont changer (ndlr : tres peu de chance.)

Journaliste : L’influence des tactiques vont-elles considérablement changer ?

Tanaka : C’était le cas du temps de FFXI, néanmoins le système avec l’équilibre changeait rapidement comme les êtres vivants.

Komoto : A partir de l’open beta, on pourra choisir d’où on veut commencer parmis les 3 villes. Ce n’est pas juste "il y a 3 histoires", mais plutôt il y a 3 villes, comme on a reflechi au premier mouvement de la circulation et de l’équilibre de l’économie, regardez absolument tous les aspects.

Journaliste : Dans l’open beta, pourra-t-on aller dans les 3 villes ?

Komoto : Oui, bien sur vous pourrez.

Journaliste : Et les ajouts de classes ?
Actuellement, les classes de la magie ne comptent que 2 types mages, l’élémentaliste et l’occuliste, par la suite est-ce qu’il y aura d’autres classes ?

Komoto : Pour les sorciers, nous voulons que vous vous amusiez avec ces 2 classes pour commencer. On est encore en train d’ajuster la façon de jouer des casters (utilisateur de la magie). Pour l’ajout de nouvelles classes, sans s’attacher à un ajout d’un disque add-on, on sentira en temps voulu cet ajout.

Journaliste : Ca veut dire qu’il est possible d'augmenter les sorciers ?

Komoto : Oui, c’est cela. Cependant, si c’est en disque add-on, ou en mise a jour, vous le verrez au moment opportun.

Journaliste : Au fait, comme les beastmasters dans FF11, vous n’allez pas ajouter une classe qui contrôle les familiers ?

Komoto : De ce côté aussi les attentes sont fortes. Tant qu’on le peut on y repondra. Cependant, ça aussi sera peut-etre en disque additionnel…

Journaliste : Ou une mise a jour, peut-être (rire)

Komoto : Si on insère le système de familiers au debut, une partie de l’équilibre deviendra difficile, en premier lieu on créera concrètement les parties basiques, donc en l’état actuel des choses, cette classe est absente.

Journaliste : A ce propos, à part cette classe, de nouvelles classes seront implantées ?

Tanaka : On y refléchit beaucoup, mais c’est encore confidentiel.

Journaliste : Dites nous meme juste un secret, du sytème de classe, ou autre.

Tanaka : C’est pas possible (rire)

Journaliste : Le sens du degrès de fatigue et du potentiel latent/virtuel
Parlez nous de votre intention d’introduire le concept de la fatigue et le potentiel latent.

Komoto : Nous voulons donner aux joueurs qui ne peuvent jouer casual un bonus. C’est ce qu’on a établit à partir de nos reflexions. Relativement, si on regarde, ça devient un désavantage/malus pour les joueurs qui jouent longtemps, cependant, on en vient à pouvoir jouer meme un court laps de temps, c’est le premier concept.

Journaliste : Neanmoins, parmis les joueurs qui jouent longtemps, des visages ennuyés/mécontent sont presents.

Komoto : Nous voulons que les personnes qui peuvent jouer longtemps, jouent absolument avec différentes classes. Dans le cas où ils changent de classe, étant donné que le degrès de fatigue disparait, nous voulons les pousser non pas seulement sur les classes de combattant, mais aussi sur le système d’artisanat qui est le craft et la récolte. Après, il y a des personne qui level beaucoup de classes, par exemple meme en construisant une partie, comme ils en arrivent à faire face aux diverses situations, à coup sur les possibilites/choix augmentent.

Journaliste : A propos du temps d’émission des mandats de guilde.
L’émission des mandats de guilde est actuellement d’une fois tous les 2 jours, par la suite des changement auront lieu ?

Komoto : Même dans l’équipe de développement on est en train d’en discuter, ça continuera comme ca, peu de chance de changement. Le nombre d’émission de mandat actuel est limité, par exemple les personnes qui ne peuvent jouer qu’une heure par jour peuvent progresser en ne faisant que des mandats de guilde, le but c’est garder l’equilibre. A l’inverse,les joueurs qui jouent longtemps, quand ils n’ont plus de mandat de guilde, nous voulons qu’ils jouent en partie. Parce que les mandats de guilde sont peu nombreux, il y a une vrai chance de monter des parties. L’avantage de monter des parties n’est pas encore suffisant mais on est en train d’arranger cela.

Journaliste : Garder l’équilibre avec la différence des avantages en solo et en partie semblent être difficile.

Komoto : Oui. Mais, même tout seul on peut y gagner à coup sur. En plus de répondre à une petite partie (comprendre partie de joueur), on a aussi un avantage de partie, l’équilibre ne change pas. C’est notre ligne de conduite pour FF 14.

Journaliste : Vous voulez dire que la base c’est de jouer tout seul ?

Komoto : Oui, si on dit l’un ou l’autre, au lieu de #je peux tout faire tout seul#, Le concept est #si je vais doucement, même tout seul je peux le faire# Du temps de FF11, il y avait des situations comme #je peux pas le faire tout seul#, mais notre ligne de conduite est faite pour que cela ne se produise pas.

Journaliste : Les équipements ne sont pas vendus, pourquoi ?Actuellement, les équipements ne sont vendus par les magasins.

Komoto : Ce point aussi fut l’objet d’un debat parmis l’equipe de developpement mais,[…………](je n'arrive pas à traduire, à cause du kanjis dont je ne peux pas trouver une signification.)de plus en plus d’équipement seront à vendre normalement. Néanmoins, après avoir avancé un certain degrès, les choses reçues des crafteurs pourront être mises en circulation(comprendre vente). S’il n’y a pas de crafteurs, on ne pourra pas reparer les armures, donc amusez-vous à faire circuler les équipement des crafteurs.

Tanaka : Les crafteurs ne peuvent pas prendre part aux batailles mais, amusez-vous dans ces moments à contruire des choses.

Journaliste : Après avoir atteint un certain niveau, les crafteurs auront-ils une position importante ?

Komoto : Ils deviendront important.les crafteurs elargiront les joueurs. Cette fois, la réparation d’armure sera une ressource de revenu énorme. De plus ils pourront réparer leurs armures (ndlr : ils ne depenseront pas d’argent pour ca).

Journaliste : C’est possible que ce soit des magasins de réparations comme les jeux de roles ?

Komoto : Avec les mandates de guilde, ils iront a l’étherite, et la #Il y a-t-il une personne pour reparer OO (=objet) on travail pour avoir ce genre de relation qui se produira facilement. Je pense qu’il y aura des personnes postées à côté des étherites. (rire)

Journaliste : A propos de la fonction de traduction
Est-ce qu’un systeme de dictionnaire avec des phrases toutes faites, et que les utilisateurs hors du japon pourront utiliser pour communiquer sera implanté ?

Komoto : Si on le met en rapport avec l’elargissement du mode d’emploi, en regardant la situation, on voit comment ça sera. Concernant le vocabulaires qui n’est pas encore entré dans le dictionnaire automatique, on y reflechit actuellement pour répondre aux demandes.

Journaliste : Vous voulez dire que plus il y a de vocabulaire plus le dictionnaire augmente ?

Komoto : Oui. On le fait augmente pour répondre aux demandes.

Journaliste : A propos des configurations importantes des machines
Actuellement pour jouer a FFXIV, la configuration nécessaire est importante, sur le produit final n’allez-vous pas descendre la configuration ?

Tanaka : Pour les spécifications des ordinateurs, le contenu qui est en vente est fixé. Cependant, à partir de là, en ce tournant vers les joueurs casual, la configuration va baisser. Néanmoins, en l’état actuel entre l’open beta et le produit final, il n’y a pas de différence de configuration requise.

Komoto : Depuis le début de la beta test, on a améliorer la situation lorsqu’une machine fixée ne fonctionne pas. Ca s’est vraiment arrangé.

Journaliste : Dans le produit final, pourra-t-on commencer sur le serveur qu’on aime ?
Sur le produit final, lorsqu’on va debuter, pourra-t-on choisir le monde ?

Tanaka : Il n’y a pas de limite etablie. Vous pourrez choisir librement.

Komoto : Néanmoins, si dans un monde il y a beaucoup de personnes, une limite sera placée. Tant qu’il n’y a pas de limite, vous pourrez choisir en toute liberté.

Tanaka : On pourra avoir un monde animé où il y a beaucoup de personnes, mais ce sera plus facile de vivre sur un monde moins rempli. Il sera nécessaire de se résigner à avoir des risques si vous choisissez un momde encombré.

Journaliste : La playstation 3 ?
Un peu en rapport avec la discussion d’avant, comment se présente la situation de la Playstation 3 ?

Tanaka : En principe, on visait à la vendre en même temps que la version PC mais des problèmes avec la mémoire du disque dur, sont apparus, ces circonstances font qu’elle (la version PS3) sera en retard. Cependant, en faisant cela, l’équipe au Japon, pour l’équipe en allemagne, met tous ses efforts au développement de la version Playstation 3

Journaliste : Je vois. A propos, il y aura-t-il une bêta test sur la Playstation 3 ?

Tanaka : Bien sûr nous allons le faire. Comme le contenu sera déjà commencé en service officiel, le produit sera le même. On vérifie la maniabilité correcte de la Playstation 3. Au moment venu on vous communiquera l’ouverture la beta test.

Journaliste : Une fois la version Playstation 3 en vente, les utilisateurs augmenteront grandement, le monde devra se developper ? (dans le sens augmenter, construire)

Tanaka : Oui, c’est forcément probable.

Journaliste : Vers les personnes qui attendent FF14
En dernier, un mot envers les utilisateurs qui attendent avec plaisir la vente de FF14

Sundi : Nous aussi on attends la sortie. FF 14 est en premier lieu, pour les joueurs de FF11 est un nouveau un defi. Deuxièmement, les personnes qui ont joué à la série FF mais pas online, amusez-vous vraiment.

Komoto : Amusez-vous comme dans un RPG normal à progresser dans le jeu. Vous pouvez progresser dans le monde d’Eorzéa de FF14 comme vous l’avez fait dans le monde de FF11

Tanaka : La vente est imminente, ça ne se limite pas au lancement. Après la vente, tous les utilisateurs, ensemble, développez "un nouveau jeu". On compte sur vous.

Journaliste : Merci beaucoup tout le monde.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License